Mère de vinaigre
  • Mère de vinaigre

Mère de vinaigre

14,90 €
TTC
Quantité
0 avis

Contient : 1 mère de vinaigre

La mère de vinaigre est l'agent de ce procédé de fermentation.

Si vous souhaitez fabriquer votre propre vinaigre, vous avez la possibilité de récupérer une mère sur un vinaigre en cours d'élaboration.

Grâce à la mère de vinaigre, vous pourrez fabriquer du vinaigre au goût exceptionnel. En plus de vous lancer dans une expérience amusante et enrichissante, vous obtiendrez un vinaigre de qualité. Le choix vous appartient : vinaigre de vin blanc, vinaigre de vin rouge ou mieux encore vinaigre de cidre bio ? Cette fois-ci, vous ne craindrez pas que tout tourne au vinaigre !

Présentation de la mère de vinaigre

La mère de vinaigre est une pellicule fine et translucide communément connue pour transformer l’éthanol du vin en acide acétique. En fait, le vinaigre tient son appellation du fait que ce soit un vin qui a été modifié et qui a développé un goût acidulé.

Au début, la mère de vin se fripe au moindre contact. Puis elle s’épaissie et devient une solution aqueuse, visqueuse et gélatineuse parce que les ferments acétiques se multiplient.

Bienfaits du vinaigre bio

Le goût d’un vinaigre fait maison est bien différent de celui de ceux qui sont vendus dans les grandes surface ou dans les épiceries. Ces derniers sont fabriqués durant 24 heures, ce qui ne permet pas aux bactéries de faire leur travail.

Un vinaigre bio est riche en antioxydants. Ainsi, le produit est un bon anti-inflammatoire et améliore l’immunité de notre corps. Pour ce faire, il élimine les radicaux libres dans le sang et régénère les cellules tout en libérant les cellules mortes.

Il protège des maladies du cœur, du Parkinson, de l’Alzheimer et des cancers.

En bon régulateur de la flore intestinale, comme le jus de citron, il aide à la digestion et pousse l’estomac à régler son taux d’acidité.

Méthode pour la fabrication du vinaigre à partir de la mère de vinaigre

Voici comment faire du vinaigre de vin bio :

  1. Mettre un vinaigrier, un bocal sombre ou encore un tonneau en chêne dans un endroit aéré et non humide.
  2. Un vinaigrier est un récipient, dont l’ouverture est large, et qui est recouvert d’un linge propre, d’un torchon ou d’un bouchon de liège non étanche pour faciliter la circulation de l’air. Il est, également, relié à un robinet.
  3. Remplir le récipient opaque d’un bon vin d’une quantité de 2 litres. Il ne faut pas choisir des vins vieux et à bouchon, ni ceux à fort degré alcoolique. En fait, plus le vin est jeune et moins alcoolisé, plus le processus de fermentation est rapide.
  4. Un vin peu aromatisé donnera un goût neutre à votre vinaigre. Par la suite, il vous sera plus facile de lui ajouter des arômes comme du thym, de la rhubarbe, de la cannelle, de la vanille, du romarin, du caramel, de la figue, des moûts de raisin, des copeaux de mangue et même de la framboise. Tout ceci lui donnera encore plus de saveur.
  5. Si vous choisissez un vin blanc ou rosé, vous obtiendrez du vinaigre blanc. Par contre, vous aurez du vinaigre rouge si vous vous servez de vin rouge.
  6. Poser la mère de vinaigre à la surface du liquide Vous devez garder le contenant à une température ambiante, dans un lieu sec et à l’abri de la lumière. Il faudra attendre au moins 4 semaines pour laisser agir la mère de vinaigre.
  7. Ouvrir le robinet pour soutirer son vinaigre artisanal. Le vinaigre obtenu pourra servir d’usage multiple. Parfois mélanger à de l’ail, de l’oignon et du gingembre, ainsi qu’à certains condiments tels que le sel, le sucre et le poivre, on peut l’utiliser pour faire une sauce vinaigrette et pour manger des huitres.

Nota Bene :

  • Il est tout à fait possible de fabriquer du vinaigre de cidre à partir de cidre sec non pasteurisé. Il vous suffit de prendre ce dernier à la place du vin. On obtiendra, alors, du bon vinaigre de cidre bio.
  • Il faut que la mère de vinaigre flotte à la surface du liquide présent dans les bocaux pour rendre la production de vinaigre possible.
  • Le récipient de fermentation doit être en céramique, en terre cuite ou en grès.
  • Vous pouvez fabriquer du vinaigre blanc à partir d’une mère de vinaigre de vin rouge déjà utilisé. Mais il vous faudra beaucoup de patience et de soutirage.
Aucun avis n'a été publié pour le moment.

1 autre produit dans la même catégorie: