• person Romain
  • date_range 07/11/2021
  • free_breakfast 8 min(s)

Guide complet de la recette de Kéfir de fruit

Le kéfir est actuellement l’une des boissons les plus recommandées aux personnes à la recherche de sources naturelles en probiotiques. Sa richesse en cet élément est due notamment pas le passage de ses grains par une phase de fermentation dans du jus de fruit durant la préparation de la boisson. C’est elle qui fait surtout du kéfir un excellent allié pour renforcer le système immunitaire et pour avoir une bonne digestion. Vous voulez en profiter ? Ce guide vous permettra d’obtenir la bonne recette de kéfir de fruit tout en vous donnant la possibilité d’en connaître plus sur la boisson. 

Quelle est l’origine du Kéfir de fruit ? 

Il est difficile de donner une réponse définitive en cette question, sachant qu’il existe de nombreuses théories à propos de l’origine du kéfir de fruit. Dans les forums regroupant des avis sur le kéfir de fruit cependant, on constate que deux d’entre elles ont le plus d’adaptes. 

La première évoque une origine latino-américaine pour la boisson. Adolfo Luiz, médecin et naturaliste brésilien, avait trouvé des grains de kéfir de fruits sur du figuier de Barbarie lors d’une expédition au Mexique en 1899. Pour en percer le mystère, il a décidé de les mettre dans de l’eau très sucrée. Une fermentation active s’en est suivie. De cette expérience serait née une boisson aux multiples bienfaits connus sous le nom de Tibi. 

La deuxième penche plutôt pour une origine caucasienne du kéfir de fruit. Elle ne semble cependant que reprendre l’hypothèse de l’origine du Kéfir de lait de la boisson. Depuis des millénaires, ce cousin obtenu via un processus de fermentation lactique constitue l’une des boissons traditionnelles des habitants des montagnes de Caucase. Sa forte similarité en apparence avec des grains de riz cuits a poussé ceux-ci à lui donner le nom de Kéfir, un nom qu’il partage avec le Kéfir de lait. 

Toutefois, si les kéfirs de lait ou de fruit partagent la même appellation, il y a d’importantes différences au niveau de leur microbiote. Cela est normal sachant que l’une provient des fruits et l’autre du lait. 

Quelle est la raison de la popularité actuelle du Kéfir de fruit ? Est-ce liée à son goût ?

Pendant longtemps, à la question « c’est quoi le Kéfir de fruit ? », beaucoup répondaient qu’il s’agit de la « limonade du pauvre ». Ce surnom est, certes, moqueur, mais il y a une part de vérité là-dedans. Son  goût rappelle en effet à s’y méprendre celui d’une limonade acidulée et pétillante ayant un peu de consistance crémeuse. Il y diffère tout de même par les touches les saveurs des fruits qui ont été utilisé pour la fermentation du kéfir. Dans le cas où la fermentation se réalise dans un milieu anaérobique, comme une jarre fermée hermétiquement, la boisson peut être constituée jusqu’à 1% d’alcool. 

Le surnom était aussi lié au fait que la boisson attirait surtout les gens venus des milieux populaires. Elle y a cependant réussi à prouver son efficacité pour soutenir le système immunitaire et l’appareil digestif. Les gens qui en prenaient en parlaient notamment à leurs proches issus des milieux aisés. Ces derniers y trouvaient ainsi un moyen pour réparer les dégâts causés à leur organisme par les  conservateurs et les autres additifs des aliments industriels. Depuis, toutes les couches voient plus souvent certains de leurs membres rejoindre la communauté des consommateurs réguliers de kéfir de fruits

Quels sont les bienfaits du kéfir de fruits ? 

Beaucoup parmi ses détracteurs tentent de mettre en avant les dangers du Kéfir de fruit. Mais, tous leurs arguments sont irrecevables, car n’ayant aucun fondement scientifique. Cela n’est pourtant pas le cas des arguments en faveur de la boisson. De nombreuses observations en laboratoire ont pu en effet permettre de reconnaître une importante contribution de cette dernière : 

            - Au renforcement du système immunitaire 
            - A l’enraiement de la survenance d’une inflammation intestinale
            - A l’amélioration du transit et à la réduction de la fréquence et de la durée des constipations
            - A la lutte contre les autres troubles intestinaux 
            - A l’accélération de la perte du poids et de l’absorption des nutriments 

Le kéfir de fruits contient également de nombreuses protéines contribuant à des meilleurs résultats aux sports et à la lutte contre l’ostéoporose. Il y a notamment parmi celles-ci le calcium, la vitamine et quelques vitamines du groupe B. La vitamine B12, qui ne compte que très peu de sources naturelles, en fait partie. 

Les bienfaits du kéfir des fruits dans la lutte contre le surpoids sont liés notamment à sa pauvreté en calorie. On n’en trouve en effet que 10 kilocalories dans 100 ml. A titre de comparaison, il y a 37 kilocalories dans 100 ml de cola. Raison pour laquelle beaucoup d’individus ont délaissé leur habituel soda au profit du kéfir de fruits. Ce dernier constitue, par ailleurs, une solution rafraîchissante et a l’avantage d’être à la fois économique et écologique. 

Comment faire le kéfir de fruits ? 

Il faut de la patience et de la technique pour faire son kéfir de fruits. Pour y trouver de la réussite, il est indispensable de s’approvisionner en grain de kéfir de qualité. Vous n’aurez, par la suite, qu’à passer toutes les étapes que nous allons vous présenter. 

Les conditions préalables 

La recette de Kéfir de fruit prévoit deux passages par un processus de fermentation. Avant de la mettre en œuvre donc, le lavage et la stérilisation derecette du kéfir de fruit vos mains et de votre matériel sont indispensables. De l’eau bouillante ou du bicarbonate de soude fera largement l’affaire pour le matériel. Pour les mains, par contre, après un nettoyage au savon et un rinçage à l’eau claire, seule la deuxième solution de stérilisation est à privilégier. 

Le kéfir de fruit est une boisson ayant une certaine acidité et peut ainsi provoquer l’élution du métal. Cela peut avoir des répercussions négatives pour l’organisme. Les ustensiles en métal sont ainsi à éviter pour la manipulation du kéfir. Une exception doit toutefois être faite en ce qui concerne les ustensiles en inox, leur matériau de fabrication ne pouvant avoir aucune réaction avec l’acidité de la boisson.  

Au moment de faire du kéfir de fruit donc, une personne doit surtout privilégier une cuillère en bois en inox ou en plastique, un entonnoir en plastique ou en inox, un tamis, un chinois, une étamine ou une passoire fine en inox. Le tout doit être complété par une bouteille à fermeture mécanique de 1l et un bocal en verre à fermeture mécanique de 1l. 

Pour ce qui est des ingrédients, vous aurez besoin de 40g de sucre roux, d’environ 50g de cuillères à soupe de grain de kéfir de fruits, de 1l d’eau claire, d’une figue et d’un citron. Dans le cas où vous voulez vous préparer un kéfir de fruit sans figue, vous pourrez opter pour un autre fruit séché. La pêche, la pomme, l’abricot, la poire et la banane constitueront des options idéales. Si c’est un kéfir de fruit sans citron que vous souhaitez, sachez que plusieurs autres fruits peuvent fournir à la boisson son côté acidulé caractéristique. C’est le cas surtout de l’ananas, de la framboise, de la groseille et de l’orange. 

Recette de kéfir de fruit : ce qu’il faut faire pour favoriser la première fermentation 

La préparation de votre kéfir de fruit bio commence par le coupage en tranches du citron et en deux de la figue. Le bocal servira, par la suite, à l’accueil de 25 cl d’eau clair et de la totalité du sucre roux. Pour favoriser la dissolution du sucre, il ne faut pas hésiter à mélanger en utilisant la cuillère en inox. Le mélange sera rejoint, après, par le citron en lamelle, la figue coupée, les grains de kéfir de fruits et le reste de l’eau. 

Certains parmi votre entourage peuvent vous recommander le rajout d’une petite pincée de sel pour favoriser l’incorporation des minéraux. Cela n’est pourtant pas indispensable sachant que l’utilisation de sucre roux raffiné et des fruits suffit déjà pour fournir à la boisson une excellente teneur en minéraux. 

L’opération doit se poursuivre par la couverture de la jarre par un linge propre et la sécurisation du tout par un élastique. La jarre sera, par la suite, disposée dans un lieu profitant d’une excellente aération et qui n’est pas exposé directement au soleil. 

Comment se passe la fermentation ? 

Il y a métabolisation du sucre en alcool et de l’alcool en acide acétique quand on cultive symbiotiquement de levures et de bactéries. Le goût acidulé du kéfir de fruit est lié non seulement à la présence de citron, mais également et surtout à cet acide acétique. La métabolisation dont il est question est à l’origine également d’une bonne partie des éléments nutritifs bienfaisants obtenus de la boisson. C’est le cas notamment des vitamines, des protéines et des acides aminés essentiels. 

On n’a pas à attendre longtemps pour obtenir un kéfir de fruits. 24 à 72h suffisent en effet largement pour la fermentation. A noter qu’une fermentation plus longue provoque une plus grande acidité pour la boisson. 

Le temps que prend la fermentation dépend d’un certain nombre d’éléments, dont la température et la forme de la jarre. Il est, par exemple, plus court avec les jarres au fond larges disposées dans un endroit chaud. Une courbe exponentielle est suivie par la fermentation. Autrement dit, plus vous laissez fermenter, plus la fermentation prendre de la vitesse. Il est ainsi nécessaire, pour s’assurer de la réussite de la préparation, de goûter régulièrement une paille en plastique ou en inox. Si le goût vous satisfait, vous pourrez procéder à la récolte. 

Comment effectuer la récolte du kéfir ? 

C’est l’étape la plus simple par laquelle passer après la mise en œuvre d’une recette du kéfir de fruit. Elle nécessite en effet seulement d’utiliser un chinois ou une passoire et un entonnoir pour permettre à une bouteille d’accueillir  le contenu de la jarre. A vous, par la suite, de choisir entre la mise au frais de votre bouteille de kéfir de fruits aux bienfaits multiples et le commencement d’une seconde fermentation. 

Mais que faire de chaque grain de kéfir de fruit restant ? Vous en aurez besoin pour la relance d’une fermentation. Par contre, si vous ne voulez pas passer directement à cette étape, vous devrez savoir comment conserver les grains de kéfir. Vous en saurez plus à ce propos après un éclaircissement sur la seconde fermentation.

La seconde fermentation et l’aromatisation 

La seconde fermentation a pour objectif de maintenir emprisonné dans un milieu fermé hermétiquement le CO2 ayant retrouvé de la liberté suite  la métabolisation du sucre. La montée de pression entrainera la dissolution de cet élément dans la préparation. Garni de bulles, le kéfir gagne en brillance et, un peu, en acidité. L’affinement de ses arômes provoque également la diminution des sucres qu’il contient. La teneur en alcool, elle, devient plus importante pour parvenir, en moyenne, à 1%. 

Beaucoup profitent notamment de la seconde fermentation pour aromatiser leur kéfir de fruit à la fraise, à la menthe, au gingembre, au thym, à la framboise ou au romarin, entre autres. Mais pourquoi ne pas faire la même chose après la première fermentation ? Car certains des arômes peuvent provoquer une altération des grains. Cela est d’autant plus vrai avec les le thym, le romarin et le gingembre, du fait de leurs puissantes propriétés anti-bactériennes. 

préparation du kéfir fruit

Comment conserver les grains de kéfir de fruit ?

Dans le cas où vous serez absent pour quelques jours ou plusieurs semaines, ou n’éprouvez aucun besoin de boire de kéfir, sachez qu’il existe plusieurs solutions pour la conservation de la boisson kéfir de fruit. Nous allons vous les faire découvrir brièvement.

            -Les garder en activité : vous pourrez simplement procéder à la relance de la fermentation et garder les grains de kéfir de fruit actif.

            -Les conserver pendant une courte durée : les grains de kéfir seront placés dans un bocal d’eau sucrée qui, après sa fermeture, seront mis au frigo pendant, au plus, 6 semaines.

            -Les conserver pendant longtemps : après le rinçage à l’eau claire des grains, il faut égoutter avant de les poser dans une boîte hermétique qu’on mettra, par la suite, dans un congélateur pour une durée pouvant atteindre le 1an. La réutilisation nécessitera une relance de la fermentation classique après avoir exposé les grains à température ambiante quelques heures durant.

            -Les conserver pendant une très longue durée : une déshydratation des grains s’impose, dans ce cas, avant de les mettre dans un sachet sous vide qu’on déposera dans un congélateur pour une durée pouvant aller au-delà des 10 ans. 

Où trouver du kéfir de bio prêt à consommer ? 

Vous pourrez ne pas avoir assez de temps pour vous préparer votre boisson à l’aide de la recette qui vient de vous être présentée. Cela ne constitue cependant pas un obstacle pour profiter de ses bienfaits. Il suffit, pour cela, de savoir où acheter du kéfir de fruit bio. Ce dernier peut être trouvé plus facilement au rayon frais de certaines enseignes de grande distribution et de nombreux magasins bio. Vous pourrez également en acheter auprès des boutiques spécialisées sur Internet. 

Par contre, si vous voulez vous acheter des grains de kéfir, vos options pour en trouver son plus restreintes. Les magasins bio sont en effet très peu nombreux à en proposer. Vous aurez, par contre, plus de chance d’en trouver sur Internet grâce aux sites spécialisés et les sites de lancement des appels à grain de kéfir en ligne. Vous pourrez aussi, tout simplement, demander à des proches qui en ont de vous en procurer. 

Après avoir su où trouver du kéfir de fruit, vous êtes sûrement en train de vous demander à quoi ressemblent les grains permettant de vous en préparer. Ces petites boules blanches gélatineuses ont une forme qui n’est pas sans rappeler celle des petits choux-fleurs agglomérés. Malgré leur appellation, elles ne peuvent pas être mises sous terre, dans l’espoir de voir émerger un végétal. Le nom est en effet lié seulement à leur forme.  

Quelle quantité de kéfir boire par jour ?

Vous ne devrez pas attendre  longtemps après sa préparation pour boire votre kéfir de fruit. Ce dernier est encore plus bienfaisant bu frais. Il n’y a pas de limitation quant à la quantité à prendre par jour. Toutefois, nombreux sont les experts qui recommandent surtout d’en consommer un grand verre le matin avant le petit-déjeuner ou avant les deux autres repas de journée. Si vous devez cependant en boire en cure, vous pourrez augmenter la quantité à prendre quotidiennement jusqu’à 1 litre. 

Sa teneur en alcool, même trop faible, fait qu’un effet indésirable du kéfir de fruit peut être observé chez une femme enceinte qui en boit. Si vous êtes ainsi en période de grossesse, vous devrez demander l’avis de votre médecin avant d’en boire. Il en est de même en ce qui concerne les diabétiques qui, eux, peuvent ne pas supporter le sucre que contient la boisson. 

Pour profiter de tous les bienfaits du kéfir de fruit, vous pourrez également l’intégrer dans vos recettes de cuisine. Il pourra ainsi se substituer au yaourt dans la préparation de vos glaces et de vos smoothies ou à la crème pour la préparation de vos pâtes ou de vos sauces. Les autres idées d’utilisation en cuisine sont encore nombreuses, allant du fromage kéfir de fruit aux pains, en passant par le tofu, entre autres.

Pour conclure sur le kéfir

Pour faire plaisir à vos papilles tout en rétablissant votre flore intestinale, vous savez désormais comment vous préparer une boisson bio  à partir de graine de kéfir de fruit bio. Vous connaissez également toutes les options qui se présentent à vous quand vous souhaitez en consommer sans passer par la case préparation. Il ne vous reste plus qu’à vous adresser au bon interlocuteur pour en acheter et en tirer pleinement profit. Et pour en accroître l’efficacité, rien ne vous empêche d’investir également dans d’autres probiotiques naturels

Laissez un commentaire

 (avec http://)