• person Romain
  • date_range 11/01/2022
  • free_breakfast 8 min(s)

Les 6 bienfaits incroyables du Kéfir

Son  goût qui fait penser à une  limonade acidulée et pétillante ne constitue pas la seule raison de la popularité actuelle du Kéfir. Ce dernier intéresse également, et surtout, pour ses bienfaits sur la santé. Cela ne devrait pas étonner sachant que l’étymologie de son appellation renvoie à l’ancien turc « Keif », qui veut dire « se sentir bien ». Dans cet article, nous allons découvrir ses 6 plus importants avantages sur la santé. 

Allié du système de défense de l’organisme

Comme tout aliment fermenté, le kéfir renferme des probiotioques à quantité élevée. Parmi ceux-ci, il y a notamment le lactobacillus kefiri. La présence de ces derniers permet à cette boisson d’être efficace dans la lutte contre un certain nombre de bactéries, dont l’escherichia coli et la salmonelle. 

Les probiotiques ne constituent cependant pas les seuls éléments bienfaisants pour le système immunitaire se trouvant dans le kéfir. La boisson renferme également une quantité assez élevé de biotine, de flolate et d’autres nutriments ayant des propriétés stimulantes pour le système immunitaire. Ceux-ci sont, par ailleurs, reconnus pour leur capacité à protéger les cellules. 

Il existe même un polysacharide insolublle qu’on ne peut trouver sur aucun autre produit alimentaire parmi les éléments composants le kéfir. Il est connu sous le nom de kéfiran. Il aide notamment le système de défense de l’organisme à lutter contre le champignon candida. Il est aussi d’une grande efficacité pour diminuer le cholestérol et la pression artérielle. 

Contribution au bon fonctionnement du système digestif

Si vous tenez à la santé de votre intestin, vous devrez faire en sortes que votre flore intestinale soit toujours active.kefir de lait Le lait de kéfir vous constitue un excellent allié pour cela grâce à sa capacité à rétablir l’équilibre de cette flore. Il favorise ainsi la lutte contre un certain nombre de troubles gastro-intestinaux.  Citons notamment, parmi ces derniers, les ulcères, la maladie de Crohn et le syndrome du côlon irritable. 

Le déséquilibre de cette flore survient notamment à la suite d’une période plus ou moins longue de prise d’antibiotiques. La meilleure façon d’y remédier est de réapprovisionner l’organisme en probiotiques. Bonne nouvelle, le kéfir de fruits ou de lait en contient en très grande quantité et aide ainsi la flore à mieux nous protéger contre les diverses infections. Son importante teneur en probiotiques lui permet également d’être un allié dans la réduction de la diarrhée et dans l’amélioration du transit intestinal. 

Réduction de l’intolérance au lactose

Les probiotiques et les autres éléments nutritifs bienfaisants pour l’intestin, la digestion et d’autres systèmes de l’organisme  peuvent également être apportés par les produits laitiers. Ces derniers ne sont cependant pas toujours tolérables par les personnes qui en prennent, notamment par celles qui ont du mal à digérer le lactose. Heureusement qu’il y a une boisson permettant d’anéantir cette intolérance : le Kéfir. 

Mais comment cela est-il possible ? Grâce à son ingrédient actif, le kéfir contribue à la décomposition du lactose en acide lactique. Ce dernier devient ainsi plus digestible. Par ailleurs, la richesse de la boisson en un grand nombre de souches bactériennes et nutriments lui permettent d’anéantir jusqu’à 90%, voire plus, le lactose. 

Ces affirmations ne sont pas fondées sur des simples constats. Des scientifiques se sont en effet déjà intéressés sur les effets du kéfir sur le lactose et sur les personnes qui en sont intolérantes. Les résultats de l’une de leurs études à ce propos ont même fait l’objet d’une publication par l'Académie de nutrition et de diététique. Ils ont notamment mis en avant la grande contribution de la boisson fermentée à l’amélioration de la digestion et de la tolérance chez les adultes qui en souffrent. 

Mais que se passerai-t-il si on est intolérant au lactose, alors qu’on souhaite anéantir ce dernier, avec non pas du kéfir de fruit, mais du kéfir de lait ? Cette question mérite d’être posée, car il existe un pourcentage très réduit d’individus ne pouvant également pas tolérer le kéfir de lait. Ainsi, si vous avez déjà souffert d’une intolérance au lactose, pour tester votre tolérance du kéfir de lait, versez-en quelques gouttes à l’intérieur de votre bras ou de votre poignet.

Laissez sécher et patientez pendant 24 heures pour voir une réaction. S’il y en a, vous ne devrez pas prendre du kéfir. Dans le cas contraire, vous pourrez en boire. Toutefois, si vous souhaitez vous-en assurer, commencez par ajouter seulement quelques gouttes dans votre plat ou dans votre boisson. S’il n’y a aucune réaction, vous pourrez procéder à une augmentation progressive de la dose jusqu’à en avoir la certitude de ne plus réagir. Pour que l’expérience soit concluante, sachez écouter votre corps. 

Renforcement de la structure osseuse

De nombreuses personnes souffrent actuellement d’ostéoporose. La maladie a de quoi préoccuper, ses dégâts sur la masse osseuse étant bien réels. Ses effets resteront cependant très limités quand celle-ci parvient à bien fixer une quantité suffisante de calcium. Heureusement que dans le kéfir de laits, on trouve un grand nombre d’éléments bioactifs ayant pour vocation la stabilisation du calcium dans l’organisme. Ceux-ci permettent également de mettre un terme à la dégénérescence osseuse. 

Le kéfir de lait dispose également d’une excellente teneur en calcium. Parmi les éléments bienfaisants qui le composent se trouve également la vitamine K2, une alliée de taille pour l’absorption du calcium et la santé et la densité osseuse. Eh oui, le calcium n’est pas le seul élément nutritif que la structure osseuse a besoin, il y a également la vitamine K2 et un certain nombre de vitamines du groupe K. Le magnésium, le phosphore et la vitamine D contenus dans la boisson contribuent, par ailleurs, à l’amélioration de la densité osseuse. 


Résorption de certains problèmes cutanés

Le déséquilibre de votre flore intestinale entraine une perturbation de votre peau et compromet son équilibre naturel. Il pourra ainsi être à l’origine d’un certain nombre de problèmes de santé, dont le psoriasis, l’acné, l’eczéma et les éruptions cutanées. Ceux-ci peuvent heureusement être résorbés avec le kéfir. En effet, en restaurant l’équilibre de la flore intestinale à la manière du vinaigre bio, et en nivelant l’homéostasie, la boisson agit indirectement sur les problèmes de peau favorisés par le déséquilibre. Elle est également d’une grande efficacité pour contre les plaques rouges et les brûlures pouvant faire leur apparition sur la peau. 

Le kéfir constitue également un allié idéal pour l’amélioration de la qualité de cicatrisation de la peau. Cela est dû à sa teneur en hydrates de carbone. Et c’est à ces derniers que a boisson doit aussi son efficacité dans la protection des tissus adipeux. 


Diminution des allergies 

Des problèmes inflammatoires sont à l’origine de toutes les formes d’allergies et d’asthme existant actuellement. Le kéfir peut constituer un moyen de lutter contre ces problèmes, au même titre que l’huile essentielle d’Estragon. Les éléments nutritifs et les autres agents qu’ils contiennent contribuent en effet grandement à la réduction des cellules inflammatoires. Quand ces dernières se trouvent en une proportion réduite dans l’organisme, elles ne peuvent générer de la perturbation au niveau des voies respiratoires et des poumons. Elles ne peuvent aussi entraîner une accumulation de mucus. Toutes réactions allergiques sont ainsi anéanties naturellement par le kéfir.  

Si vous prenez régulièrement du kéfir, votre corps répondra d’une manière différente aux allergies récurrentes. Il a été en effet démontré à travers des études que celles-ci sont surtout favorisées par la réduction de la proportion de certaines bactéries dans la flore intestinale. 23 de ces études ont été réalisées par des scientifiques du Centre médical universitaire de Vanderbilt. Elles ont donné la possibilité de savoir que les symptômes allergiques deviennent moins répétitifs avec un traitement avec des aliments probiotiques. 

Laissez un commentaire

 (avec http://)